11 rue de la Durance, 67100 STRASBOURG

 Siege social : 15 rue du Berry, 67100 STRASBOURG

Tél : 03.88.79.94.48

Le surendettement recule, mais pas chez les pauvres

Posté le : 12/02/2018

Le nombre s'inscrit en recul pour la troisième année consécutive (- 6,7 % en 2017 et - 22 % en cumulé depuis 2014). Les 166 760 ménages dont les situations ont été déclarées recevables étaient endettés à hauteur de 7,2 milliards d'euros. Après traitement par les commissions, puis homologation éventuelle par la justice, 23 % de la dette globale a été effacée, ce qui, en fin de compte représente un endettement moyen de près de 33 250 €. La structure de l'endettement a notablement évolué depuis trois ans. Les encours de crédits à la consommation enregistrent une diminution de 29 % et les dettes de charges courantes (logement, énergie, transports, etc.) baissent de 4 %. Les dettes immobilières sont stables et les autres dettes (dettes familiales, cautions, dettes sociales, etc.) augmentent de 13 %. En outre, la Banque de France constate que les situations de surendettement se concentrent sur les populations vulnérables : adultes isolés, personnes en recherche d'emploi, ménages disposant de revenus inférieurs aux minima sociaux ou au SMIC.